Introduction à l’humanisme

Auteur original: Matt Cherry Matt Cherry a été directeur exécutif de l’Institute for Humanist Studies, basé aux États-Unis en 2002. Il a également été membre du personnel de l’Association humaniste britannique et de l’International Humanist and Ethical Union..(IHEU)

Page suivante

 

Un bref aperçu de la pensée humaniste

 L‘humanisme est une appellation relativement nouvelle pour une philosophie très ancienne. Les principes de base de l’humanisme, le scepticisme des affirmations fondées sur la foi au surnaturel et l’emphase sur une vie basée sur l’éthique et le rejet des religions, ont été adoptés par un large éventail de penseurs d’un grand nombre de cultures différentes sur des milliers d’années. Mais ce n’est qu’à partir du début du 20e siècle que le mot « humanisme » sert à désigner cette vision du monde.

Des éléments de la pensée humaniste se retrouvent à plusieurs endroits de l’histoire humaine. De la même façon que les croyances dans les dieux et le surnaturel ont toujours eu des adeptes, il s’est trouvé également des sceptiques pour douter de l’existence des dieux et tenter d’expliquer notre monde uniquement par des causes naturelles. Les sociétés humaines ont aussi de tout temps développé des codes moraux et ceux-ci ont souvent été décrits en termes non-religieux.

AHQ logo bleuMalheureusement le scepticisme religieux et la philosophie naturaliste (l’idée que notre monde peut être expliqué sans recours au surnaturel ) ont été de tout temps victimes de persécution. Les efforts pour développer une morale humaniste ont souvent fait l’objet d’attaque de la part de l’orthodoxie religieuse qui considère cette tendance comme une menace. À cause de cela l’expression publique des idéaux humanistes a souvent été étouffée et ouvertement combattu et par conséquent ces idées ont été longtemps exprimées en privé ou en cachette.

Malgré tout on peut trouver des traces de la pensée humaniste dans différentes cultures et ce sur des milliers d’années. Ces récits sont souvent incomplets et parfois la meilleure façon de constater la présence de la pensée humaniste dans une époque donnée demeure les critiques que des apologistes de l’orthodoxie religieuse du temps en ont fait. Un exemple intéressant encore cité de nos jours est dans l’ancien testament (voir le psaume 14)

« l’insensé dit en son coeur, il n’y a point de Dieu! »

Cette insulte suggère que même dans la société juive à l’âge de bronze, il y avait suffisamment d’athées pour que l’auteur des psaumes se sente justifié de les attaquer!.

La tradition humaniste a survécu sous une forme ou une autre suffisamment longtemps pour contribuer au développement de la philosophie humaniste du 20e siècle. Cette tradition humaniste englobe les maîtres des mouvements philosophiques de la Chine et de l’Inde antique durant la période se situant entre 3,000 et 4,000 ans avant notre ère

 

Page suivante